Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
location saisonnière à Charenton
Louer un bien

Location saisonnière : pouvez-vous refuser une demande de réservation ?

Vous venez de recevoir une nouvelle demande de réservation pour votre appartement charentonnais. Mais, pour une raison ou pour une autre, vous préférez la décliner. Peut-on refuser une réservation pour sa location saisonnière à Charenton ? Faut-il avoir une bonne raison de le faire ? Quels sont vos droits et ceux du vacancier qui vous a contacté ? On fait le point.

Refuser une demande de réservation ? Oui, ça arrive !

En toute logique, vous souhaitez louer le plus souvent possible pour tirer profit de votre location saisonnière à Charenton. Vous visez donc un taux d’occupation optimal. Pour autant, rien ne vous contraint à enchaîner les réservations et à cumuler les séjours : vous avez le droit de faire des pauses, ou simplement de ne pas accepter des personnes qui ne vous inspirent pas confiance. Après tout, cet appartement, c’est le vôtre. Vous êtes le seul à pouvoir décider quand il est loué et par qui.

Refuser une demande de réservation, c’est donc tout à fait légitime. Peu importe la raison qui vous motive : la demande fait doublon avec un séjour déjà validé ; vous aviez prévu de disposer du logement pendant ces dates ; les conditions de la réservation ne vous satisfont pas (trop de voyageurs par rapport au nombre maximal imposé, une heure d’arrivée qui ne vous convient pas…) ; les candidats à la location vous semblent louches (par exemple parce qu’ils proposent de payer via une application obscure) ; etc.

Les plateformes de location touristique ont anticipé ce cas de figure et disposent de mécanismes vous permettant de décliner très simplement une demande : toute réservation doit en effet faire l’objet d’une confirmation de votre part. Durant ce processus, vous n’avez aucune explication à donner. (Attention : tous les sites de location n’appliquent pas les mêmes règles et, par exemple, il n’est pas possible d’annuler une réservation automatique sur Booking.com – ce qui peut vous mettre dans la panade.)

Comment refuser une demande concernant votre location saisonnière à Charenton ?

Le fait que vous ne soyez pas contraint d’exposer un motif de refus ne signifie pas que vous puissiez faire ce que vous voulez. Il s’agit de respecter vos interlocuteurs et, au minimum, de leur expliquer pour quelle raison vous déclinez leur demande.

Commencez par remercier l’hôte pour sa demande et excusez-vous de ne pas pouvoir y répondre favorablement. Si la réservation ne vous semble pas conforme à vos attentes, vous pouvez le renvoyer vers votre règlement intérieur (voir, à ce sujet, nos conseils pour louer sans risques). S’il existe une alternative, par exemple si vous connaissez quelqu’un qui propose une location saisonnière à Charenton dans un logement similaire, n’hésitez pas à en suggérer l’idée.

En tout état de cause, restez ferme : vous êtes parfaitement dans votre droit en déclinant une demande, et un hôte ne peut en aucun cas vous contraindre à accepter sa réservation. Si vous vous montrez hésitant, si vous acceptez de négocier, il sera ensuite plus compliqué de mettre fin à l’échange.

Bien sûr, les choses sont différentes si, au lieu de refuser une réservation, vous souhaitez l’annuler. Sur ce point, nous vous renvoyons aux conditions d’annulation prévues par les plateformes de location, qui ne sont pas toutes identiques.

Réservations déclinées ou annulées : quelles conséquences sur votre location ?

Refuser une demande de réservation peut-il avoir un effet négatif sur votre location saisonnière à Charenton ? En théorie, la réponse est non : vous êtes seul maître à bord et les plateformes ne peuvent pas vous obliger à quoi que ce soit – après tout, vous êtes leur client et vous payez pour ce service. De plus, vous n’avez pas à craindre que les internautes mécontents vous saquent dans les commentaires : seuls les voyageurs ayant effectivement séjourné dans un logement sont en mesure de déposer un avis.

Toutefois, il faut savoir qu’un trop grand nombre de refus peut se retourner contre vous. Les sites de location de courte durée aiment que tout se passe bien : en constatant que vous déclinez régulièrement des demandes, elles pourraient bien vous sanctionner en réduisant subtilement la visibilité de votre annonce, au profit d’autres propriétaires plus « coopératifs ». Il est donc préférable de ne pas user trop souvent de ce droit de veto, et d’anticiper au maximum pour éviter des doublons de réservation ou bloquer des dates pour vos propres besoins.

En cas d’annulations répétées, les sites peuvent aller jusqu’à désactiver votre annonce et vous empêcher de continuer à pratiquer la location saisonnière à Charenton. Là encore, soyez prudent !

Et si le risque de refus augmente parce que vous n’avez pas les moyens d’assumer de nombreuses réservations, ou des séjours successifs dans un court laps de temps, vous pouvez toujours considérer des solutions de gestion externe : déléguer votre location à Charenton à une agence immobilière ou recourir aux services ponctuels d’une conciergerie !

Article écrit par:

Vous êtes nombreux à nous suivre sur notre blog et sur les réseaux sociaux ! J'ai voulu au travers ces articles partager avec vous mes 2 passions l'immobilier et ma ville. Charenton-le-Pont est une commune dynamique et moderne qui a su conserver sa dimension humaine. Il faut prendre le temps d'en explorer les recoins pour découvrir ses merveilles. Pour vous aider, j'ai sélectionné pour vous les bons plans à ne pas rater.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer