Tout sur l'immobilier à Charenton et alentours
location étudiante à Charenton
Louer un bien

Quel bail proposer à votre locataire étudiant ?

Les étudiants offrent souvent d’excellents profils de locataires. Ils sont sérieux, travailleurs, soutenus (financièrement) par leurs proches, et s’installent dans un logement pour une durée déterminée (une ou plusieurs années). Pour un bailleur, une location étudiante est donc un très bon plan, notamment pour louer plus vite. Avec un avantage supplémentaire : il est possible de choisir parmi plusieurs types de baux celui qui vous semble le plus adapté. Alors, quel bail de location étudiante à Charenton proposer à votre futur occupant ?

Le bail meublé : la meilleure option pour une location étudiante à Charenton

Commençons par l’option la plus évidente, celle du bail meublé. Il en existe deux sortes : le contrat classique et le contrat spécial étudiant. À cette courte liste, il faut ajouter, depuis la loi ELAN, le bail mobilité.

Le bail meublé classique

C’est le contrat de location meublé traditionnel, celui qu’un bailleur peut proposer à n’importe quel profil d’occupant. Il est établi pour une durée d’1 an avec reconduction tacite, ce qui signifie qu’il est renouvelé automatiquement à échéance si personne n’exprime l’envie de le rompre.

  • L’avantage, c’est que votre location étudiante à Charenton n’est pas limitée dans le temps, et que vous n’avez pas besoin de recommencer les formalités chaque année pour louer (à la même personne ou non). Si votre locataire démarre ses études, il peut ainsi rester plusieurs années dans le logement, à la façon d’un occupant « lambda », et pourquoi pas au-delà de l’obtention de son diplôme.
  • L’inconvénient, c’est le manque de souplesse en fin de bail. Vous ne pouvez donner congé à votre occupant qu’une fois le délai d’1 an écoulé, au moins trois mois avant l’échéance, et seulement en justifiant d’un motif légal (plus de détails dans notre article dédié). Le locataire, lui, peut quitter le logement quand il le désire en respectant 1 mois de préavis. En outre, bail meublé oblige, vous devez proposer une habitation avec tout le mobilier nécessaire pour que le locataire puisse y vivre au quotidien.

Le bail meublé étudiant

Dans le cadre d’une location étudiante à Charenton, vous avez la possibilité de proposer aux candidats un contrat dédié à leur statut. On parle alors de « bail étudiant » ou de « bail meublé spécial étudiant ». Il a pour particularité d’être limité dans le temps (9 mois, soit la durée d’une année universitaire standard) et de ne pas être renouvelable.

  • Le bon côté des choses, c’est que votre bail locatif fixe une date de fin. À l’issue de ce délai, vous récupérez le logement sans avoir à effectuer aucune démarche. Libre à vous, ensuite, de signer pour 9 mois supplémentaires avec le même locataire, d’en choisir un autre, ou de changer de formule locative. De plus, le logement est libéré pour la période estivale, ce qui vous permet de le proposer en location saisonnière avant de repartir sur un nouveau bail à la rentrée.
  • Le hic, c’est que vous devez recommencer l’ensemble des démarches relatives à la location à chaque fois que vous signez un nouveau bail, même si l’occupant ne change pas. Cela veut dire : établir un contrat, redemander les mêmes documents, refaire un état des lieux, fournir encore les diagnostics, etc. En outre, le logement doit comporter tout le nécessaire pour que votre locataire puisse vivre au quotidien sans apporter ses propres meubles.

Le bail mobilité

Inspiré du contrat de location étudiant, le bail mobilité permet de louer un logement à un occupant « temporaire », pour une durée comprise entre 1 mois et 10 mois. C’est aussi un contrat ponctuel qui ne peut pas être renouvelé. Idéal pour les professionnels en situation de mobilité, il peut également s’adapter à une location étudiante à Charenton.

  • Là encore, l’avantage réside dans la connaissance que vous avez de la durée du bail et dans le fait de récupérer le logement sans faire de démarches. La durée est fixée en amont, en accord avec les deux parties. Pour un étudiant, elle est rarement inférieure à 8 mois, mais il est tout à fait possible de tomber sur un occupant qui doit seulement rester quelques mois (pour un stage, par exemple). Le bail mobilité initial peut être rallongé à une seule reprise, par le biais d’un avenant, mais sans dépasser 10 mois au total.
  • Outre l’obligation de louer le bien meublé et de devoir recommencer les démarches pour chaque signature, le problème réside dans l’impossibilité de signer un autre bail mobilité avec le même locataire. Vous pouvez, par contre, après un premier bail de ce type, lui proposer un bail étudiant ou un contrat d’1 an renouvelable. Autre souci : vous n’avez pas le droit de demander un dépôt de garantie. En contrepartie, vous bénéficiez de la garantie Visale (Visa pour le logement et l’emploi).

location étudiante à Charenton

Le bail de location nue : une possibilité à ne pas exclure, mais une contrainte pour les locataires étudiants

L’option la moins fréquente pour une location étudiante à Charenton consiste à signer un bail de location nue. Ce type de contrat s’applique pour une durée de 3 ans et, comme son nom l’indique, il suppose de proposer à la location une habitation qui ne dispose d’aucun meuble, ou seulement de quelques équipements de confort qui ne permettent pas de qualifier le logement de « meublé ».

  • Le gros « plus », c’est que vous pouvez louer le logement entièrement vide, sans vous embêter à acheter des meubles et des équipements coûteux. À charge au locataire de prendre avec lui ce dont il a besoin pour vivre.
  • Le gros « moins », c’est que vous réduisez grandement vos chances de trouver un locataire étudiant. Signer un bail de location vide pour la durée d’une année universitaire, voire pour une période plus courte (stage), n’est pas très intéressant financièrement compte tenu du fait qu’il faut meubler, et donc investir dans du mobilier ou, pour le moins, organiser deux gros déménagements en quelques mois. De plus, vous devez patienter 3 ans avant de reprendre le logement, et seulement si vous avez un motif légitime. Votre locataire, lui, a la possibilité de partir n’importe quand sous réserve de respecter son préavis d’1 mois.

Les locations alternatives : colocation et chambre chez l’habitant

Dans le cadre de votre projet de location étudiante à Charenton, vous n’êtes pas contraint de louer un logement entier, ni de vous contenter de louer à une seule personne. Il existe deux options alternatives :

  • La colocation. Si le logement est suffisamment grand, vous pouvez gérer une colocation, c’est-à-dire accueillir plusieurs occupants indépendants. Chaque locataire doit disposer de sa chambre privative. Vous pouvez signer n’importe quel type de bail (nu, meublé, étudiant) dès lors que vous en respectez les différentes conditions. Vous avez également la possibilité de choisir entre un bail unique réunissant tous les colocataires, et des baux individuels.
  • La chambre chez l’habitant. Si vous disposez d’une pièce vide au sein de votre résidence principale, vous pouvez la proposer à la location à un étudiant, à condition qu’elle soit meublée (lit, rangement, bureau) et que le locataire ait accès aux autres pièces du logement (séjour, salle de bains, cuisine). Il est possible de signer un bail meublé classique ou étudiant.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir la meilleure option en vue de votre location étudiante à Charenton.

Article écrit par:

Sybille EVERHARD

Vous êtes nombreux à nous suivre sur notre blog et sur les réseaux sociaux ! J'ai voulu au travers ces articles partager avec vous mes 2 passions l'immobilier et ma ville. Charenton-le-Pont est une commune dynamique et moderne qui a su conserver sa dimension humaine. Il faut prendre le temps d'en explorer les recoins pour découvrir ses merveilles. Pour vous aider, j'ai sélectionné pour vous les bons plans à ne pas rater.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer